Betterave confites en croute de sel

La betterave est un légume-racine inconditionnel de l’hiver, et plus encore, de l’hiver en Alsace. Des champs de betterave, on peut en voir des champs entiers. La betterave, c’est un légume un peu magique. On peut la transformer en sucre, la donner aux animaux, et bien entendu, la manger nous. J’ai toujours acheté des betteraves cuites. Prête à l’emploi en quelque sorte. La semaine dernière je n’ai pas pu m’empêcher dans prendre des crues. Je suis comme ça, je prend des risques!

J’avais déjà vu la cuisson en croute de sel d’Alain Passard depuis un petit moment déjà, sans avoir osé la réaliser. Là, c’était l’occasion. Recette hyper simple et très bon. Les betteraves cuites ainsi gardes toutes leur parfum, et elles font sortir moins de « jus » que lorsqu’on les achète déjà cuite. Vraiment top. On obtient une petite entrée fraicheur qui sent bon les printemps, avec un produit d’hiver. Le vinaigre apporte une touche d’acidité bien venue dans cette salade plutôt sucrée. Le vinaigre balsamique blanc? Une autre découverte récente, dont j’use et abuse dès que je peux.

 

Infos recettes

Ingredients :


  • 4 petites betteraves crues
  • 1 kg de gros sel
  • 1 pamplemousse rose
  • Jeunes pousses d’épinard
  • Vinaigre balsamique blanc
  • Huile d’olive

En un coup d'oeil :



Difficulté : Facile
Durée préparation : 2 h 15 min
Durée cuisson : 2 h
Température four : 160°C
Nombre personnes : 4

Laver les betteraves et couper les fanes si il y en a. NE PAS LES ÉPLUCHER. Mettre dans un plat et recouvrir de sel. Enfourner à 160°C pendant environs 2 heures. Faites cuire quelques choses d’autres en même temps, pour faire un peu d’économies d’énergie.

Une fois les betteraves cuites, les sortir de la croute de sel, laisser refroidir et les éplucher. Lever des suprêmes de pamplemousse*, rincer les pousses d’épinard. Dresser les assiettes avec une betterave par personne, quelques suprêmes de pamplemousse et de pousses d’épinard. Assaisonner avec un filet d’huile d’olive, quelques gouttes de vinaigre balsamique blanc.

*Lever des suprêmes : peler l’écorce du pamplemousse, en suivant la courbure de l’agrume, de haut en bas, en enlevant le blanc (qui apporte l’amertume) et faire apparaitre la chair. Le pamplemousse est pelé à vif.
Couper les segments en incisant de chaque coté de la membrane séparant les quartiers. Il suffit juste de faire glisser la lame de chaque coté et jusqu’à ce que le quartier de pulpe se détache. Le quartier détaché est un suprême.


Articles relatifs


Article similaire

Tartines saumon fumé et betteraves

  Date : 12 mai 2015
  pâte à tartiner, saumon fumé
Article similaire

Ceci n’est pas une boisson de St Valentin

  Date : 5 mars 2012
  betterave, boisson, gingembre, pomme, smoothie
Article similaire

Salade froide et magret chaud

  Date : 18 juillet 2012
  été, magret de canard, pamplemousse rose, salade, salade composée

Commentaires

Déposer un commentaire

  1. Cooknoyume

    Magnifiques photos et très belle recette! C’est original et ça m’a l’air très bon. J’adore la betterave, la façon dont tu l’a préparée me plait beaucoup, bref une très chouette recette! =)
    Un bon lundi à toi, Bises!


  2. Davy

    Original cette recette, la betterave doit avoir un bon gout bien prononcée avec cette cuisson.


  3. Mlle Pigut

    Bravo pour cette magnifique recette très en beauté sur ces photos, vraiment, ça donne envie de bettrave !


  4. Châtaigne

    Superbe recette, faudra que je teste quand il y en aura dans mon jardin ^^ Bizes bizes !


  5. Gen

    Magnifiques tes photos!