Bredele de Noël / Réedit

Cette année (2011), je n’ai pas eu trop le temps de faire de jolies photos (manques de temps et de lumière le soir). Voici donc une réédition gourmande de ce que j’avais fait l’année dernière!

Nous y sommes. Dans une dizaine de jours, c’est Noël, avec son cortège de festin, plus pantagruéliques les un que les autres… Chez nous, ça sent depuis 3 week-end déjà, la cannelle, l’amande, le sucre, le beurre, le chocolat, la clémentine ou l’orange (faut bien un peu de fruit dans tout ça) et toutes ces délicieuses odeurs qui nous font replonger dans un état quasi enfantin.

En Alsace, les bredele sont une affaire sérieuse. Pour mon cas (et pour beaucoup d’autres je pense), c’est ma chère maman qui m’a tout appris. Depuis toute petite, dès que Noël approche, nous nous mettons en cuisine pour des après-midi entières à pâtisser.

Mon premier rôle a été de choisir et de découper les différentes formes de bredele. Et attention, on ne fait pas n’importe quelle forme avec n’importe quelle pâte… Nos emporte-pièces favoris étaient (et sont toujours), le cœur, l’étoile, et le sapin, tous les 3 dans une taille moyenne, et au design simple. On aime les choses simples, mais efficaces dans la famille.
Puis, quand j’ai grandi, j’ai eu le droit de découper, de poser sur le papier sulfurisé les bredele crus, ET de les dorer, opération que je faisais avec une concentration terrible.

Maintenant, j’ai quand même une vingtaine de Noël d’expérience. Heureusement que je n’ai pas pesé les bredele qu’on a réalisé depuis tout ce temps…ça en ferait beaucoup. En tout cas, une chose n’a pas changé. Chaque année, depuis que j’ai pris mon envol du nid familial, je continue à me rendre immuablement chez maman Crumble pour des « Bredele Party ». On refait les traditionnels, mais on tente d’autres choses aussi. Parfois. Pas toujours. Parce qu’on revient en permanence à nos recettes cultes.

Mais pourquoi faire autant de petits gâteaux pour Noël? On n’a pas assez de sucre dans notre assiette en ces fêtes de fin d’année? Je vais vous dire quelque chose : une bonne moitié, si ce n’est les trois-quart de notre production part à « l’export ». Et oui, tout ces efforts pour le donner aux amis, à la famille (le record d’envoi international est pour le Québec). Parce que c’est avant tout ça la tradition Bredele : partager un bon moment, des recettes (même si certaines sont dures à obtenir), et aussi le résultat. Mais bon, en même temps, j’ai de la chance que tout parte vite, sinon, je mangerai la boite.
Et merci au Monsieur ou à la Dame qui a fait qu’on vende les Panettone dans de grandes boites en fer, on est obligé dans acheté, de manger ce qu’il y a dedans, pour enfin s’en servir pour conserver nos bons petits gâteaux.

Je vous propose ici 3 recettes de bredele, facilement réalisable, et ne nécessitant pas d’ingrédients particulier.

Florentins

Infos recettes

Ingredients :


  • 150 g de sucre semoule
  • 50 g de miel liquide
  • 160 g de crème fraîche
  • 100 g d’écorces de fruits confits (orange, citron, angélique,…)
  • 100 g d’amandes effilées
  • 150 g de chocolat noir ou lait

En un coup d'oeil :


  • Difficulté : Facile
  • Durée préparation : 15 min
  • Durée cuisson : 15 min
  • Température four : 150°C

Préchauffer le four th. 5/ 150°.
Couper les écorces de citron en petits dés.
Dans une casserole à fond épais, mélanger le sucre, le miel et la crème. Porter le mélange à ébullition et le laisser cuire environ 5 min pour qu’il atteigne 118°. Ensuite, ajouter les amandes et les écorces de fruits confits.
Couvrir la tôle du four d’une feuille de papier sulfurisé. Faire de petits tas à l’aide d’une généreuse cuillère à soupe du mélange aux fruits secs. En cuisant, le mélange va s’étaler.
Enfourner et faire cuire les florentins 10 à 15 min jusqu’à ce qu’ils prennent une jolie couleur dorée.
Ensuite, les sortir du four.
Les laisser reposer et refroidir sur la tôle pendant 3 h.
Faire fondre le chocolat au bain-marie. Couvrir la surface plate de chaque florentin de chocolat fondu et laissez refroidir 10 mn au réfrigérateur.

Vanillekipferl (recette de chez Beau à la louche)

Infos recettes

Ingredients :


  • 50g d’amandes non mondées
  • 50g de noisettes
  • 280g de farine tamisée
  • 70g de sucre + 1 tasse de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 200g de beurre
  • 2 jaunes d’œufs
  • 5 paquets de sucre vanillé

En un coup d'oeil :


  • Difficulté : Facile
  • Durée préparation : 20 min
  • Durée cuisson :  10 min
  • Température four : 190°C
  • Nombre d’unité : 40

Mixer les amandes et les noisettes pour obtenir une poudre.
Dans un saladier mélanger cette poudre, la farine, les 70g de sucre, la pincée de sel. Ajouter ensuite le beurre « dur » découpé en dés et les jaunes d’œufs, mélanger pour obtenir une pâte sablé. Emballer cette pâte dans du papier film et la mettre au frigo pour 2 heures.
Préchauffer le four à 190°C.
Rouler ensuite des morceaux de pâte en croissants d’à peu près 5 centimètres.
Cuire environ 10 minutes (les biscuits doivent être un peu dorés).
Mélanger la tasse de sucre avec le sucre vanillé.
Quand les biscuits sont encore chauds, les enrober de ce mélange de sucres. Attention ! au sortir du four ces biscuits sont très très fragiles ! Les sortir du four, les saupoudrer du mélange de sucres, les laisser refroidir (et donc durcir au moins un peu) avant de les mettre sur une grille.


Spritzbredele

Infos recettes

Ingredients :


  • 250g de beurre ramolli
  • 250g de sucre
  • 5 jaunes d’œufs
  • 500g de farine

En un coup d'oeil :


  • Difficulté : Facile
  • Durée préparation : 20 min
  • Durée cuisson :  10 min
  • Température four : 160°C

Mélanger bien le sucre, le beurre et les œufs pendant 1/4 d’heure, puis incorporer progressivement la farine.
Déposer les petits gâteaux à l’aide d’une poche à pâtissier avec une douille étoile sur une plaque beurrée en leur donnant la forme d’un S ou d’un petit bâton.
Cuire à four chaud 20mn à 160° en surveillant bien la cuisson. Éviter de les faire trop brunir, ils seraient trop cuit.


Articles relatifs


Article similaire

Butterbredele

  Date : 1 décembre 2009
  beurre, sucre
Article similaire

Cantucci amandes et chocolat au lait

  Date : 16 août 2012
  amande, biscuit, cantucci, italie, quetsche
Article similaire

Annelets aux amandes

  Date : 8 décembre 2012
  alsace, annelet, bredele, gâteau de noël

Commentaires

Déposer un commentaire

  1. Lucie Poum

    Merci, quel régal !


  2. Méli

    Mmmmm, quel festin! Merci pour toutes ces belles choses.


  3. clém'

    Comme elles sont jolies ces petites gourmandises..
    J’ai un petit failble pour les dernières.. miammm
    Bonne soirée


  4. Sév

    Je suis sûre que tes bredele sont aussi bons qu’ils sont beaux !!


  5. Gen

    Wouahou!
    C’est une belle traditions! Et tes biscuits j’en suis fan!


  6. Mercotte

    je comprends bien d’où te vient ta gourmandise !!
    en tout cas les bredele c’est trop bon, j’adore pour ma part les biscuits à l’anis qui ont une collerette un peu comme les macarons, j’arrête d’en faire car je le mange en un cln d’oeil, pas d’export ici !!


  7. Sweet Artichoke

    C’est génial de découvrir les biscuits de noël régionaux! Les 3 recettes ont l’air délicieuses. J’adore la photo avec le père Noël, très réussie :-)


  8. Laurent

    Jamais fait… Je me demande même si j’en ai déjà mangé… Bon, y’a pas comme un petit bug pour notre semaine à 7 ? ;)


  9. Le Männele

    Super recette, merci !


  10. Perrine

    Sympa ce design de Noël :)


  11. trinidad

    je suis fan de toutes ces petites choses sucrées qui se dégustent à Noël :-) les vanillekipferl sont mes péchés mignons.


  12. dom67

    ah la la,les bredeles,tout beaux et surement tout bons aussi!!


  13. Gen

    Moi aussi les petites biscuits de Noël je suis fan! Belles fêtes à toi!