Beignet « Berliner » à la confiture d’orange

thumbnail

« Ich bin ein berliner ». Et oui, je suis un beignet. Kennedy s’est un peu emmêlé dans son allemand (« Ich bin Berliner » est plus juste), mais il a ainsi mis la lumière sur une délicieuse gourmandise parfaite pour le Mardi Gras, la boule de Berlin ou le Berliner. Des beignets bien moelleux, qui sentent bon la cannelle, comme les Fasenachtskiechle (beignets alsaciens), et fourrés…

3

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer