À Berlin pour 3 jours

Guten Abend ! Comment ça va ? Déjà une semaine que nous sommes rentrés de notre (trop) court week-end à Berlin. On est parti un peu sur un coup de tête (bon, un coup de tête préparée quand même), juste parce qu’on avait trop envie de retourner dans cette ville qui nous avait laissé sous le charme. Et la première impression a été largement confirmer.

À la fin de ce billet, vous trouverez les adresses et la carte de leur situation dans la ville (vive la technologie moderne).

 

Kaiser-Wilhelm-Gedächtnis-Kirche

Avant de commencer notre promenade, quelques réflexions

 

« Tu es fou mon enfant, tu dois te rendre à Berlin, où tous les fous se trouvent, c’est là-bas qu’est ta place ! » On doit être un peu fou alors. Et tant mieux non ?

Berlin est une capitale grande comme huit fois Paris. Mais où je ne me suis jamais sentie mal à l’aise. Elle me fait me sentir un peu comme à la maison. Perso, j’ai eu le même sentiment qu’à Montréal. Une capitale qui bouge beaucoup, dynamique et aussi une capitale tranquille, dans laquelle on peut trouver à trois table d’un café un couple de papi et mamie tous mignons (en train de boire une bière ou de manger une Forêt Noire), des punks (en train de boire une bière) et des business man en cravate (en train de boire une bière). Tout ça normalement, sans que personne ne jugent la table d’à coté (un peu pareil pour les looks, et aussi pour le fait que les filles se baladent sans se faire embêter par de gros relous).

Berlin serait-elle une ville moins cloisonnée ? Je ne veux pas faire de généralités parce que je ne vis pas à Berlin et que la vision d’un touriste ne sera jamais le bon point de vue pour expliquer une ville. Une chose est sûre. Berlin se trouve en top position des villes dans lesquelles je serais capable de déménager. Avec Montréal.

Pourquoi j’aime Berlin ? Parce qu’elle a un charme de foufou, quelque chose de spécial que je ne serais nommé qui est vraiment tellement différent de nos villes françaises.

Comment ça pas la première fois qu’on allait à Berlin ? Et oui, notre première fois, c’était il y a 4 ans déjà, pour un voyage qui pris un sens tout particulier pour nous puisque c’est là que Mister Crumble m’a fait sa demande en mariage. Pendant un long week-end de 1er novembre. Il faisait un peu froid, mais dans la journée, c’était limite l’été indien. Là, fin juillet, la température était beaucoup plus agréable et nous avons profité de Berlin en extérieur.

Je vous emmène pour 3 jours de balades et de découverte en un article (pas vraiment de guide gastronomique mais en tout cas de bonnes adresses qu’on a aimé), et même avec une carte de notre trajet du samedi.

Des bières et des curry wurst, c’est parti !

berlin-11

Trois jours à Berlin, on fait quoi ?

Pour cette deuxième (et plus courte) escapade berlinoise, nous souhaitions découvrir la ville autrement. Nous avons fait la route entre Strasbourg et Berlin en voiture, ça fait partie du voyage aussi et comme ça, nous pouvions repartir à l’heure qu’on voulait.

Jour 1 

Arrivée en milieu d’après-midi, les valises tout juste déposées dans la chambre de l’hôtel, direction la Kurfürstendamm, sorte de Champs Élysées longs de 3,5 km, avec des boutiques de luxes (ou pas), des théâtres, cinéma, restaurants, cafés… pour une petite balade histoire de reprendre contact avec la ville. Il tombait une sorte de crachin breton, mais heureusement, on avait un parapluie (on habite en Alsace en même temps alors on est prévoyant sur la météo).

berlin-12
Mini session shopping, puis direction la porte de Brandeburg (Brandenburger Tor) en passant par le Tiergarten. Ce parc, même sous la pluie, est un vrai espace de verdure et c’est super agréable de s’y promener (en journée, la nuit, toute seule, je ne m’y tenterais pas trop, c’est un grand parc quand même). Je vous le zoo, énorme, très joli, et qui ne représente en fait qu’une petite surface du parc du Tiergarten. L’entrée vous coutera 13€ pour un adulte et 6,50€ pour un enfant entre 5 et 15 ans. Un budget mais vous ne le regretterez pas, je vous le garantie. Avec Mister Crumble, on a passé un très bon moment !

Sur le chemin de la porte de Brandebourg, nous sommes arrivés sur le mémorial de l’Holocauste. 19 000 m2 en plein Berlin, des blocs de bétons de différentes tailles, des « chemins » qui vous aspirent vers le centre du mémorial. On se perd un peu, on est coupé du monde extérieur. Ce moment est spécial. Surtout quand on ressort et qu’on revient dans la ville. Vraiment particulier. C’est beau et c’est triste.

berlin-13

Après notre première bière (à boire avec modération bien entendu, mais on avait soif, et ne boire que de l’eau à Berlin, ça aurait été dommage). Pour moi, c’est une Berliner, bière blanche avec du sirop de framboise ou de fruits rouges, à boire à la paille. J’adore ça ! Et pour Monsieur, une Pils, une bière blonde et limpide, bien fraiche. berlin-kindl-bier

On n’a pas pu s’empêcher de prendre le S-Bahn (le métro) pour rentrer à l’hôtel. Et le métro de Berlin, par rapport à celui de Paris, c’est tranquille pépère. D’accord, là, on est au mois d’aout et c’est vendredi. Mais ça nous laisse la même sensation qu’il y a quatre ans. Pas de stress et pas d’impression de que si on regarde quelqu’un, on va se faire égorger à la prochaine station.

berlin-s-bahn-1 berlin-s-bahn

Jour 2

Le samedi était la seule journée complète que nous avions sur place alors on a voulu en profiter à 200%.

Notre hôtel offrait la possibilité de louer des vélo à la journée alors nous n’avons pas hésité. Après avoir repérer les principales étapes de la journée(surtout le déjeuner, essentiel non), nous nous sommes élancés sur nos montures (à rétro-pédalages…le début était un peu délicat).

1ère étape : La boulangerie Weichardt.

Une boulangerie Demeter qui existe depuis 1977.

Pour ceux qui ne connaissent pas, les produits Demeter garantissent des produits certifiés bio et qui respectent en plus les règles spécifiques de la bio-dynamie (respect de l’homme, de l’environnement et des équilibres naturels).

J’avais vu cette boulangerie dans un épisode de Fourchette et Sac à dos et je mettais garder l’adresse à l’esprit. Pas de baguettes avec de la farine blanche, ici, vous entrez dans le monde merveilleux des farines complètes, avec différentes moutures. Pains à l’épeautre, pain noir, pain au seigle etc, le choix est vaste, et difficile. Nous prennons un pain d’un kilo au seigle, que j’imagine déjà manger avec du beurre et du hareng. Ce pain a très bien voyagé et a tenu 1 semaine. Chaque jour, le pain a gagné en parfum et n’a pas séché. Le bonheur.

Quelques mots allemand pour la boulangerie  :

  • Boulangerie : Bäckerei
  • Pain : Brot
  • Gâteau : Kuchen
  • Pain de seigle : Roggenbrote
  • Pain de blé : Weizenbrote
  • Pain de graines de citrouille : Kürbiskernbrot
  • Pain d’épeautre : Dinkelbrote
  • Kaiserbrötchen : petits pains ronds blancs, parfaits pour faire des sandwichs

 

weichardt-brot-berlin weichardt-brot-berlin-1 weichardt-brot-berlin-2

Puis direction la Fernsehturm de Berlin (une tour émetrice de signaux de télévisions). Prenez patience en buvant un café sur l’Alexanderplatz, au pied de ce monument de 368 mètres de haut, il y a du monde pour monter dans la globe. Mais une fois là-haut, Berlin se livre en vue panoramique ! La vue est imprenable ! Si vous y allez de nuit (à 17h fin octobre par exemple), voir la ville illuminée, c’est so romantic.

Il ne faut pas oublier que cette tour a été construite du côté Est entre 1965 et 1969. Une vue imprenable sur les voisins…

13€ par personne (mais ça vaut le coup, surtout si c’est votre première fois à Berlin).

berlin-8

berliner-fernsehturm

Il est déjà 14h et on a faim !!! Direction les rives de la Spree (le fleuve qui traverse Berlin) pour essayer de trouver le restaurant le Freischwimmer, adresse que j’ai trouvé chez Amélie du blog Mélopapilles.

Il faut faire confiance à son sens de l’orientation et surtout ne pas avoir peur de sortir des sentiers bien pavés pour touristes. Jamais je ne serais tombée sur ce restaurant toute seule. Encore une fois vive les partages de bonnes adresses sur les blogs ! Merci Amélie !!

freischwimmer-berlin freischwimmer-berlin-1 freischwimmer-berlin-2

Juste en face, le Club der Visionaere. Si j’avais su, on y aurait fait un tour…Ça sera pour la prochaine fois… Et oui, votre Miss Crumble adore l’électro et je ne suis pas contre mettre des basses et un son un peu lourd dans mes oreilles…Après tout, Mister Crumble était DJ quand je l’ai rencontré (et pas DJ de guinguettes). freischwimmer-berlin-3

Ici, pas de touristes. Juste des Berlinois. Et aç, c’est cool !

freischwimmer-berlin-5

Une Pils, une assiette de harengs (= »Hering ») rosés avec du yaourt aux pommes, des baies roses et du pain noir pour moi. Même Monsieur a aimé.

Vraiment très bonne adresse.

freischwimmer-berlin-4 freischwimmer-berlin-6

berlin-5

berlin-6

Après le déjeuner, nous n’avions pas vraiment d’étapes prévues, alors, on s’est laissé porter. Et une fois de plus, on a eu raison. Le long de la Spree, nous sommes entrés dans le Treptower Park. Des gens qui pique-niquent, d’autres en maillots de bain (même les filles). C’est samedi à Berlin et en plus il fait beau ! Wir sind glücklich !

Un arrêt hydratation (bah oui quoi, on avait soif) sur la Insel der Jugend (« l’île de la jeunesse », ça ne s’invente pas). Ne soyez pas étonner par une habitude allemande : ils mettent des consignes (= »Pfand ») pour beaucoup de choses. Dans ce Biergarten (= »Jardin de bières » par exemple, il faut payer 1€ de plus quand vous payez vos consommations, on vous donne un jeton par verre, et quand vous venez rendre votre verre (vide hein), votre euro vous revient. On devrait avoir ça en France aussi.

berlin-1

berlin-2 berlin-3 berlin-4

En repartant, avant de se remettre sur le chemin du retour, je voulais essayer de passer à une autre adresse donnée par Amélie, pour acheter du poisson fumé chez Kropp. Encore une fois, choix varié, et du coup difficile. J’ai été super raisonnable !

poisson-kropp-berlin

Je n’ai pas résisté une fois rentrer à la maison. Pain de seigle, beurre et poisson fumé.

pain-seigne-wochardt-berlin

Magnifique journée ! Le soleil, pas de chaleur étouffante, le bonheur simple quoi. Et 40 km environs à vélo. Même pas mal.

Mais ce n’est pas fini.

berlin-7

Le soir, j’avais réservé un restaurant conseillé par Lucas, notre bartender préféré (dont vous avez déjà entendu parlé dans mon billet Profession Bartender), qui a vécu à Berlin et qui m’a conseillée l’adresse quand je lui est demandé où boire des cocktails à Berlin. Il m’a même dit « 17 ème étage with a view ». Ok, on fait confiance.

Le restaurant et bar s’appelle le Solar. Encore une fois, il faut connaitre et ne pas avoir peur de passer par les cours de sorties de services de restaurants alentours. L’entrée du restaurant est en bas de l’immeuble, tu montes dans un ascenseur le long de l’immeuble (déjà là tu en prends plein les mirettes !) et tu arrives dans la salle du restaurant. Et quelle vue !! (là, juste derrière ma bouille de fille trop contente).

Ok, c’est un peu bruyant, c’est plus cher que d’habitude (on prend vite goût à manger au restaurant pour moins de 30€ à deux boissons comprises…). Mais la vue !! Et le repas est bon, les cocktails d’apéritif aussi, le service est sympa.

Montez au deuxième étage pour un dernier verre (comment ça on ne fait que boire…). Ambiance club et balançoire face à Berlin (oui oui, une balançoire dans le club). Le basil smash était délicieux. Ça va, on était en vélo !

notitle

(Vous remarquerez la bouteille d’eau sur notre table). D’ailleurs, pour de l’eau pétillante c’est Sprudel Wasser (prononcez le « u » comme un « ou », et pour de l’eau plate c’est Stille Wasser. 

berlin-10 charlotenburg-berlin

Avant de reprendre la route direction la maison dimanche(déjà…), découverte d’une brasserie (= »Brauhaus »), la Brauhaus Lemke. On ne savait pas quoi boire donc on a opté pour la dégustation (proposée à la carte, option très intéressante), pour…4 ou 5 € je crois. Leur bière de saison était vraiment bonne, avec un gout de banane et de cannelle !

Bien sûr, nous n’avons pas pu repartir sans manger une curry wurst avec une sauce au paprika maison. Pas mauvais du tout je dois dire !

brahaus-lemke-berlin-1 curry-wurst-berlin

Mes adresses à Berlin :

 

  • Freischwimmer (pour un déjeuner au bord de l’eau), Vor dem Schlesischen Tor 2a 10997, Berlin (Friedrichshain Sud)
  • Kropp (pour le poisson fumé), Karl-Marx-straße 82, Berlin (Neukölln)
  • Solar, Stresemannstrasse 76, 10963 Berlin (Kreuzberg)
  • Brauhaus Lemke, Luisenplatz 1, Berlin (Charlottenburg)
  • Boulangerie Weichardt, Mehlitzstraße 7, Berlin (Wilmersdorf) horaires d’ouverture : Lundi à Vendredi 7h30 à 18h30 et le Samedi de 7h30 à 14h00


Pour le reste, je vous laisse suivre les liens. Un dernier conseil : laissez vous porter par Berlin, c’est une ville qui se vit et j’espère que vous allez l’apprécier tout comme moi. 

Merci d’avoir lu ce long article. Allez, Tschüss ! (et c’est quand qu’on y retourne ??????!!!!!!!)

brauhaus-lemke-berlin

 


Articles relatifs


Article similaire

La Toscane : Florence, Pise et Lucques

  Date : 19 septembre 2014
  florence, italie, pise, toscane
Article similaire

Un week-end sur la côte belge

  Date : 12 juin 2014
  belgique, flandre, visit flanders, week-end en belgique
Article similaire

{ Week-end et bonnes adresses } Bruges

  Date : 26 mars 2014
  belgique, bruge, que faire à brugge, week-end en belgique

Commentaires

Déposer un commentaire

  1. Teaso

    Jolies photos ^^!
    Depuis que je vis à Berlin, je n’ai jamais mis les pieds au Club der Visionnär, il faudrait vraiment que je change ça! Et la bière au sirop de framboise… une vraie tuerie, j’adore aussi!


  2. argone

    merci pour cette petite promenade avec toi ! mon voyage approche, j’ai très hâte ! :-)