Un week-end sur la côte belge

voyage-train

Les voyages commencent parfois très simplement. Et celui que je vais vous raconter a commencé suite à la publication de mon billet sur La belle ville de Bruges. Un échange rapide sur Twitter, puis quelques mails, et 2 mois plus tard, me voilà partie un samedi matin pour Ostende, sur la côte belge. Un peu de Mer du Nord, de plage, de bonnes choses à manger et à boire, le plat pays à tout pour me plaire (mais ça je le sais depuis longtemps).

Vous voulez savoir ce qu’on peut faire sur la côté belge en un week-end ? Suivez le guide !

Je trouve enfin le temps de vous parler de ce merveilleux week-end que j’ai passé en très chouette compagnie sur la côte belge, en passant par Ostende, De Haan et Nieuwpoort, en tram, en vélo 4 places, à pied ou encore à cheval. Ces deux journées sont décidément passées trop vite. Et je fais durer le plaisir en vous racontant mon voyage au pays de la crevette grise.

Départ 6h46 de Strasbourg, arrivée à Paris Gare de l’Est à 9h20, monter à la Gare du Nord, attendre un peu, boire un café, prendre le Thalys (1ère fois pour moi) et reprendre un café ; la gare de Bruxelles Midi pour quelques minutes et hop, je monte pour un dernier train direction Ostende !

J’arrive à Ostende sous le soleil. Pas un grand soleil, mais c’est très agréable.

J’ai juste le temps de poser mes affaires à l’hôtel et je rejoins les autres blogueuses (Anne, Thiphaine, Sandrine, Agnès et Sofia) pour le déjeuner à la Brasserie Albert de l’hôtel Thermae Palace. On se croirait dans une autre époque : style art déco un peu rococo et les serveurs en tenue blanche un peu endimanchés. Moi qui arrive en basket, mon téléphone portable à la main, je me demande si ce n’est pas moi qui suis décalée. La salle est lumineuse et on a la vue sur la mer, ce qui n’est pas pour me déplaire.

brasserie-ostende

croquettes-crevettes

Pour le déjeuner, on mange une spécialité locale, les croquettes aux crevettes grises. Deux suffisent. Elles sont excellentes. Avec la petite salade verte, ça passe très bien. D’autant plus que l’après-midi s’annonce bien rempli, il faut donc prendre des forces.

Un tram dessert les stations balnéaires de la côte, n’hésitez pas à vous déplacer avec ce moyen de transport, c’est plus agréable que la voiture et ça ne coûte que 6 euros pour toute la journée. Et vous pourrez faire les 70 km de la côte.  

Nous prenons le tram direction Oosduinkerte pour la pêche à la crevette et ça, à cheval !

Nous allons à la rencontre des pêcheurs qui font perdurer cette tradition depuis le 16ème siècle. Pendant que la mer descend, ils montent sur leurs chevaux de trait et avancent en trainant leur filet dans la mer. Depuis 2013, cette pêche est classée au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Une belle reconnaissance qui a permis de mettre un coup de projecteur sur cette tradition dont ils sont très fiers.

La lumière est juste magique. Les cirés jaunes se détachent de fond gris des nuages et malgré le vent, nous passons un super moment.

Un spectacle à ne pas rater si vous êtes dans la région.

ostende-belgique-pecheur pecheurs-plage-ostende

ostende-plage

pecheurs-cheval-ostende pecheurs-cheval-ostende pecheurs-cheval-ostende pecheurs-cheval-ostende pecheurs-cheval-ostende pecheurs-plage-ostende

Dites « All about shriiiiiiimmmmmps » !

ostende-plage ostende-plage ostende-plage

Certains ont pris un peu de hauteur pour profiter du paysage.

ostende-plage ostende-plage

Après une averse (on s’est réfugié dans un café, ça tombait bien, c’était l’heure du gouter), le ciel s’éclaircit. Le contraste des couleurs est magnifiques !

ostende-plage

cheval-fritz-ostende

bateau-ostende-belgique

Puis, nous nous sommes rendus à pied (mais vous pouvez y allez en tram aussi) au port de Nieuwpoort pour dîner au restaurant Grand Cabaret.

L’endroit a du caractère, la déco et très… cabaret (tableaux de french cancan, etc…)

Le repas de 5 ou 6 plats si je me souviens bien (il y a un moment j’ai arrêté de compter mais vous pouvez retrouver les photos sur mon instagram ) était fantastique. Que des produits frais, locaux et le chef propose de faire un accord met/bière. Nous en avons donc profité pour gouter des bières très différentes les une des autres (je ne les ai pas toutes aimées). Le chef, en plus d’avoir un bon look et d’être sympa, a vraiment du talent. Au passage, sachez qu’il y a 20 chefs étoilés sur la côte belge qui je le rappelle fait seulement 70 km de long.

Vers 21 heure, les lumières se sont tamisées et un serveur a retourné les  tableaux accrochés au mur pour découvrir des versions « coquines » des tableaux.

Nota bene : avant de passer à table, faites un tour aux toilettes. Je crois que c’est une expérience qui nous a toutes un peu perturbées. Les murs sont entièrement couverts de miroirs. Et pas que dans la partie avec le lavabo.

Le lendemain, pas de grasse matinée, on est là pour profiter au maximum ! Après le petit-déjeuner, direction la station balnéaire Belle-Époque, De Haan ( qui signifie « Le Coq ») pour une visite guidée (allez à l’office du tourisme qui se trouve à la station de tram) pour admirer les très belles et parfois très grandes maisons au style anglo-normand. Je ne suis jamais allée à Arcachon , mais on m’a dit que ça y ressemble.

On est passé devant la maison qu’Albert Einstein a occupé 6 mois avant de partir aux États-Unis.

Nous étions comme hors du temps. Certaines maisons sont à louer pour les vacances. Je me demande si je ne viendrais pas passer une semaine ici…

station-le-haan-belgique station-le-haan-belgique station-le-haan-belgique station-le-haan-belgique

station-le-haan-belgique station-le-haan-belgique station-le-haan-belgique-2 station-le-haan-belgique station-le-haan-belgique

Nous avons fini la découverte de De Haan par un petit tour en vélo 4 places appelé « billenkar » ou encore cuistax (c’est fou les noms différents qu’on peut donner à ce genre de mode de transport). Cela nous a permis de profiter encore de cette jolie petite ville où je vous conseille d’aller.

Après cette matinée à marcher et à faire du vélo, nous étions attendus pour un repas pendant lequel un chef allait venir nous faire à manger. Le mystère du lieu du déjeuner est resté secret jusqu’à ce qu’on y arrive. Une fois la voiture garée le long de la route, à la hauteur de Bredene, nous avons traversé les dunes pour arriver sur la plage, et à notre « restaurant », le ‘t Strandhuis. Une petite cabane très joliment décorée (vive le blanc et l’épuré !) tenue par deux jeunes femmes. Un lieu magique et le soleil était au rendez-vous !

N’hésitez pas à vous y rendre pour simplement boire un verre ou encore y organiser un événement. Un mariage ou un anniversaire sur la plage? Le rêve serait-il belge ?

plage-beredene plage-bredene plage-bredene plage-bredene

dejeuner-blogeurs-bredene plage-bredene plage-bredene plage-bredene plage-bredene

Et voilà le chef Donald Deschagt qui est venu exprès pour nous, depuis son restaurant Le Homard et la moule à 5 minutes de là. Au menu, croquette de crevettes revisitée et destructurées : bisque de crevettes et pommes de terre, des crevettes et une émulsion crevettes citron vert ! Un délice et un goût de « reviens-y » qui me dit que la prochaine fois que je reviens, je réserverais une table chez Donald. 

Alors, convaincus de venir passer quelques jours dans ce coin de Belgique ? Moi en tout cas, j’ai eu l’impression de découvrir une nouvelle région alors que je pensais avoir déjà vu pas mal de choses depuis que je viens à Bruges (une dizaines de fois, je suis accro).

Vous voulez plus d’informations sur cette région des Flandres ? Un site : Visit Flanders.

Donald-Deschagt
crevettes-grises-belgique

croquette-crevettes

 


Articles relatifs


Article similaire

{ Week-end et bonnes adresses } Bruges

  Date : 26 mars 2014
  belgique, bruge, que faire à brugge, week-end en belgique
Article similaire

Tous au restaurant #4

  Date : 5 septembre 2013
  alsace, opération restaurants, thierry schwartz, tous au restaurant 2013
Article similaire

La Toscane : Florence, Pise et Lucques

  Date : 19 septembre 2014
  florence, italie, pise, toscane

Commentaires

Déposer un commentaire

  1. Valérie

    Jolie petit tour de la côte belge que vous avez fait là !
    Dommage que vous ne soyez pas passé par Knokke, cette petite ville vaut vraiment le détour, en quittant le centre, vous trouverez de magnifiques petits endroits. C’est d’ailleurs dans le Saint Tropez belge que se trouve le plus de chefs étoilés, si je ne me trompe.
    Vos photos sont magnifiques en tout cas :)


  2. Anneke

    Réportage très joli mais malheureusement le chef Willy Slawinski est mort depuis des années. Ici c’est le chef Donald Deschagt!