Beignet « Berliner » à la confiture d’orange

Beignets-confiture

« Ich bin ein berliner ». Et oui, je suis un beignet. Kennedy s’est un peu emmêlé dans son allemand (« Ich bin Berliner » est plus juste), mais il a ainsi mis la lumière sur une délicieuse gourmandise parfaite pour le Mardi Gras, la boule de Berlin ou le Berliner. Des beignets bien moelleux, qui sentent bon la cannelle, comme les Fasenachtskiechle (beignets alsaciens), et fourrés à la confiture, ici d’orange et de fraise mais c’est vous qui choisissez.

(Waouh! 2 billets en 2 jours? serais-je de retour? on y travaille en tout cas, vous me manquiez trop)

Beignets-confiture

Infos recettes

Ingredients :


  • 550g farine T55 (ou 45)
  • 1,5 cs levure sèche
  • 1 cc sel
  • 2 cs sucre
  • 4 oeufs
  • 100ml eau
  • 50ml lait
  • 2 cs rhum
  • 1 zeste de citron non traité
  • 100g beurre mou
  • 200g confiture ou marmelade au choix ou crème pâtissière
  • sucre glace ou sucre cristal pour l’enrobage

En un coup d'oeil :



Durée préparation : 20 min
Durée cuisson : 4 min
Température huile : 180°C
Pour 20 à 30 beignets selon la taille

Comme pour la majorité des pâtes levées, vous pouvez faire la pâte des Berliner à la main, au robot ou dans la cuve de votre machine à pain.

1. Dans un grand bol pâtissier, mélanger la farine avec la levure puis ajouter le sel et le sucre et mélanger à nouveau. Creuser un puits, y verser l’eau, les oeufs, le rhum, le zeste de citron finement râpé et le lait. Mélanger avec une cuillère en bois en commençant par le centre et en élargissant le mouvement vers les bords en faisant tomber la farine au fur et à mesure. Quand la pâte commence à se rassembler en masse, la verser sur le plan de travail légèrement fariné et la travailler quelques minutes de façon à ce qu’elle devienne homogène.

Ajouter le beurre ramolli en plusieurs fois en travaillant la pâte après chaque ajout (n’ajouter que le strict nécessaire de farine pour empêcher la pâte de coller au plan de travail sous peine de l’alourdir). Continuer de pétrir au moins 10 min jusqu’à ce que la pâte soit devenue souple, lisse et élastique.

Mettre la pâte en boule dans un saladier légèrement huilé, couvrir avec du film alimentaire et laisser lever 1h à 1h30 (la pâte doit doubler de volume).

2. Ecraser gentiment la pâte pour la dégazer partiellement et la transférer sur le plan de travail légèrement fariné. Avec le plat de la main, écraser délicatement la pâte pour former un rectangle grossier que l’on dépose sur une plaque de cuisson recouverte d’un torchon propre. Couvrir avec du film alimentaire et réfrigérer environ 30 min.

Si votre pâte est restée réfrigérée beaucoup plus longtemps (environ 1h ou 1h30), pressez délicatement du plat de la main pour la dégazer un peu afin qu’elle puisse à nouveau gonfler correctement après découpe.

Beignets fourrés à la confiture

3. Abaisser le rectangle de pâte jusqu’à une épaisseur d’environ 1 cm (toujours sans trop appuyer, il ne s’agit pas d’écraser la pâte comme pour l’étaler, il faut qu’elle reste souple et gonflée). Avec un emporte-pièce de 6 cm ou un verre, découper des ronds réguliers et les déposer au fur et à mesure sur la plaque de cuisson garnie du torchon de cuisine légèrement fariné. Rassembler les chutes sans trop travailler et recommencer l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

Avec des cercles de 6 cm, les beignets ont la taille de petite pomme. La bonne taille je pense mais vous pouvez en faire des plus gros.

Couvrir avec un linge propre et laisser lever environ 1h.

4. Chauffer l’huile dans une friteuse ou une grande marmite à bords hauts jusqu’à ce qu’un petit morceau de pâte plongé dedans remonte immédiatement entouré de petites bulles: attention, l’huile ne doit pas être fumante sinon les beignets dorent immédiatement sans cuire à l’intérieur!
Plonger les disques de pâte dans l’huile (la quantité dépend de la taille de la marmite: de 2 à 4 beignets à la fois, il faut qu’ils aient la place de gonfler) et cuire environ 2 min par face.

Retirer les boules avec une écumoire et les déposer sur du papier absorbant.

Pour garnir vos Boules de Berlin, entailler légèrement le côté du beignet avec la pointe d’un ciseau et remplir avec de la confiture de fraise (ou de la crème pâtissière) placée dans une poche à douille.

Roulez les beignets dans un mélange sucre cristal et cannelle. Et dégustez!

Beignets fourrés à la confiture

 

 

 


Articles relatifs


Article similaire

Beignets alsaciens ou Fasenachtskiechle

  Date : 6 février 2013
  alsace, beignet, Fasenachtskiechle, mardi gras
Article similaire

Chiacchiere (bugnes italiennes)

  Date : 25 février 2014
  bugnes, chiacchiere, recette beignet, recette mardi gras
Article similaire

Linzer Torte

  Date : 12 novembre 2011
  confiture, dessert, framboise, linze, tarte

Commentaires

Déposer un commentaire

  1. MylittlePatisserie

    Ils sont très beaux et j’imagine bien l’odeur , la canelle, la confiture, miam, on se croirait presque à la foire :)


  2. LadyMilonguera

    Comme ils sont gourmands ces beignets !


  3. la fourmi Elé

    ils sont très beaux et donnent bien envie de croquer dedans!