Nana Ding – Maison de Thés d’Exception

_MG_2408

Il y a des rencontres qui se font, comme ça, on ne sait pas comment ni pourquoi mais elles arrivent, naturellement, simplement. C’est le cas pour ma rencontre avec Nana Ding.

Je vais essayer de vous faire la version courte : après 2 mots échangés sur Twitter, une invitation à déguster un thé, me voici, un vendredi après-midi glacial, sur mon petit vélo direction la rue des Charpentiers, dans le centre de Strasbourg. La rue est paisible, même si elle se trouve juste à côté d’une rue très passante menant au Marché de Noël qui sera inauguré le soir même.

La boutique donne elle aussi une image de calme et de sérénité. L’intérieur est coloré et j’adore tout de suite l’ambiance. Gros coussins, et meubles massifs en bois asiatique tranchant avec les mini accessoires pour le thé présentés sur les étagères. Tout a l’air fragile et délicat. Nana m’accueille et m’installe très vite devant une table spéciale dégustation de thé.

_MG_2417

Je suis tout de suite dans le bain. Ce moment, dans lequel je vais entrer, est une expérience. Je ne connais rien au monde du thé, à part qu’il y a du thé noir, vert, blanc et rouge. Je bois de temps en temps du thé Earl Grey avec un nuage de lait.

Chez Nana Ding, rien de tout ça. Pas de thés parfumés, de thés « poussières ». Sa grand-mère (qu’on peut voir sur une très belle photo ans la boutique) était propriétaire d’une maison de thés en Chine. Elle buvait du thé à la place de l’eau qu’elle trouvait sans goût quand elle était petite. Nana a du thé qui coule dans les veines.

Et elle aime partager.

_MG_2410

Plusieurs fois par an, Nana Ding se rend elle-même en Chine, à la rencontre des producteurs/récoltants de thé mais aussi des artisans potiers, pour établir une véritable relation de confiance avec eux, et qu’elle puisse revenir avec les meilleurs produits.

Dans sa boutique, les thés ne sont pas en sachet. Ils sont dans des jarres bien fermées. Mais ils respirent, évoluent.

Le vocabulaire pour parler du thé est ici très proche du vin : terroir, cru, astringence, fraicheur, richesse aromatique. Le credo de Mme Ding est de proposer des produits d’excellence en rendant hommage à l’art du thé. Le thé, ici, est appelé « liqueur ».

J’ai pu déguster 3 thés complètement différents les uns des autres et avant tout, à l’opposé de ce que j’ai pu boire jusqu’à présent.

  • Lao Cong (thé de roche des Monts Wuyi),
  • Yunnan millénaire (thé rouge sauvage),
  • Tie guan Yin tiges (thé vert Fujian, Anxi).

Les thé me parlent ; ils appellent les souvenirs de saveurs, de sensation.

Le thé de roche m’a fait voyager jusqu’au lieu où il a poussé, les Monts Wuyi, dont j’ai pu voir les photos ; chaleur, parfum de roches humides, on boit ce paysage. Magique. Je me demande si ce n’est pas plus fort que quand je découvre un bon vin. En tout cas, ça l’égale.

On parle cuisine, quand on goute le thé vert « Tie guan Yin tiges », qui a des parfums d’iode et de beurre. Ce thé est curieusement presque gras en bouche ; il est gourmand et on s’imagine très bien le boire avec un poisson blanc et du riz. Et que dire du thé Pu Ehr que j’ai simplement pu sentir et qui avait un parfum de champignons et de sous-bois?

Cette gamme de saveurs qui semble illimitée donne des idées. Boire du thé à la place du vin pendant un repas? Je crois savoir que Philippe Bohrer, chef au Crocodile le fait. Ca me donne envie de tester. (j’ai même une petite recette de Nana Ding aussi, j’essaierai de vous la faire bientôt).

Que vous soyez connaisseurs ou simple novice dans ce monde nouveau du thé, je vous conseille vivement d’aller pousser la porte de la boutique de Nana Ding. Vous ne ressortirez pas pareil.

_MG_2415

_MG_2416
_MG_2418

_MG_2420

Une autre rencontre m’attendait, celle-là encore moins prévue que la première. Nana m’a parlée d’un coffret alliant chocolats et thés durant notre rencontre et là, devant moi, elle appelle son partenaire de folie, M. Christophe Meyer, fils de Christian Meyer (dont je vous ai déjà parlé l’année dernière dans mon City Guide de Strasbourg )…

_MG_2421

, et 15 minutes plus tard, me voilà dans le labo de la pâtisserie Christian Meyer au dernier étage de la maison, moi qui n’ai jamais dépassé la boutique du rez-de-chaussée, j’ai un peu l’impression de monter dans l’antre de la gourmandise, ça sent le chocolat et le sucre c’est terrible !

Une deuxième dégustation commence. Le coffret ChocolaThé (mouahaha elle était trop facile mais je devais la faire) est bien garni. D’un côté, 6 thés d’exception, de l’autre 7 chocolats, le tout créant une subtile association. Des chocolats au thé qui fondent en bouche (celui à la pâte d’amande/chocolat blanc/thé du Yunnan Millénaire est d’une finesse…), et ces deux passionnés expliquent chaque alliance de façon unique.

Et une super idée cadeau pour Noël !

Christophe Meyer n’est pas avare en petites anecdotes sur la création de ce coffret, sur l’histoire de la sélection de ses fèves de cacao et sur ses idées de création à venir. Ce gourmand à une idée à la minute!

Un vrai moment de partage comme je voudrais en vivre plus souvent. Merci à Nana Ding pour le temps qu’elle m’a accordé et à Christophe Meyer également.

Merci pour cette simplicité dans la rencontre.

Pour les amateurs de thés :

Nana Ding, Langage du Thé,
13 Rue des Charpentiers, 67000 Strasbourg

Prochaine dégustation : Le 12 décembre à 19h, dégustation exceptionnelle d’une ligne de 5 Da Hong Pao (thés de roches). 

Pour les amateurs de chocolat et autres gourmandises :

Pâtisserie Christian

10, rue Mercière, 67000 Strasbourg

12, rue de l’Outre, 67000 Strasbourg

Le coffret Thés et Chocolats est disponible en boutique au prix de 45€.

_MG_2424 _MG_2425

Et merci encore pour les tisanes en fleur :)

_MG_2526

_MG_2536

_MG_2543

_MG_2547

 


Articles relatifs


Article similaire

Chocolats et petits chats pour Galler

  Date : 20 mars 2015
  boutique chocolat galler, chocolat
Article similaire

Tourte du vigneron

  Date : 11 octobre 2010
  marinade, oeuf, porc, tourte, veau, vin
Article similaire

5 semaines de cadeaux à la Maison Lorho

  Date : 15 octobre 2013
  concours, fromager strasbourg, fromagerie lorho, lorho fromager, maison lorho

Commentaires

Déposer un commentaire