Foie Gras au Sommer®

_MG_8253
 Il est temps de préparer le foie gras. Depuis que je sais le préparer, je le fais maison. Pour plein de raisons : on fière de le présenter, on sait ce qu’il y a dedans, on peut choisir les parfums, et ça coute moins cher. Un lobe de 500gr a couté environs 25 €. Alors que ceux tout prêts en grandes surfaces sont plus chers, et on en a souvent moins. Je suis étonnée par une chose c’est le peu de graisse qui est sortie à la cuisson. Nickel. Vous m’excuserez mais là, on a préféré ne pas encore les démouler et garder la surprise (j’ai encore peur de ne pas avoir bien déveiné….on verra).
Deux parfums pour ce Noël : le même que l’année dernière au Porto, et un avec l’amer bière Sommer® Recette de Noël (l’étiquette rouge). 
 Je ne sais pas si vous connaissez l’amer bière? C’est une sorte de « sirop » que l’on rajoute dans le verre avant de verser la bière (blonde de préférence). Cela ajoute une point d’amertume avec des parfums de cannelle, d’orange…La recette exclusive de Noël laisse exprimer délicatement de fines notes d’orange, de pain d’épices et de cannelle. Un parfum qui m’a tout de suite donné envie de le tester avec du foie gras. 
 Celui que j’ai utilisé me vient de mon nouveau partenaire, Sommer®, dont voici un petit brief, si vous ne connaissait pas. Près de Strasbourg, Gustave Klein et Ernest Wanner se lancent dans un défi et une aventure passionnante : l’élaboration du meilleur amer bière de la région.
Privilégiant des ingrédients de la meilleure qualité, ils sélectionnent des agrumes gorgés de soleil, orange et mandarine en tête. La gentiane provient des hauts plateaux ventés du Massif Central, où elle pousse à l’état sauvage.
 Les ingrédients vont macérer longuement dans l’alcool le plus pur, à l’abri de la lumière.
 C’est durant cette phase de patience que les écorces d’agrumes, les racines de gentiane et de nombreuses plantes vont mêler leurs saveurs et devenir ce produit noble et raffiné qu’est l’amer.
 La composition exacte de l’amer Sommer® est un secret bien gardé qui se transmet à chaque génération de « maître infuseur », selon un savoir-faire régional que nous perpétuons dans les caves de notre ancienne brasserie. Sommer est en effet aujourd’hui l’un des rares amers à être encore élaboré en Alsace.
Seule l’expérience permet de juger l’évolution de la macération et de l’arrêter au moment le plus opportun : lorsque l’amer Sommer imprime délicatement ses senteurs fruitées et douces-amer à la bière.
 En apéritif, au coin du feu avant un bon repas, versez lentement votre bière sur 3 ou 4 cl de cette recette exclusive de Noël. Un amer qui allie la tradition de Noël et l’Alsace, à déguster en famille ou entre amis au moment des fêtes. 
 Je sens déjà que ça sera une recette qui restera dans mes cahiers. De toute façon, Mister Crumble et moi aussi d’ailleurs l’avons adopté pour nos apéritifs en cette période. Ca sent trop trop bon!

_MG_8247

_MG_8270

Infos recettes

Ingredients :


  • 1 foie de 400 à 500 gr environs
  • 3 cuil. à s. d’amer bière Sommer® Saveur de Noël
  • 1 cuil. à café de sel fin
  • 1 cuil. à café de poivre moulu
  • 1/2 cuil. à café de sucre en poudre

En un coup d'oeil :


  • Difficulté : Moyen
  • Durée préparation : 30 min
  • Durée cuisson : 25 min
  • Température four : 120 °C
  • Nombre personnes : 6

Déveiner le foie.

Puis l’étaler, « côté interne » vers vous. Assaisonner de poivre, de sel et de sucre, asperger d’un peu d’amer bière Sommer® Saveur de Noël, sur TOUT le foie. Le reformer, presque comme si on ne l’avez pas toucher, la partie assaisonner vers l’intérieur.

Prendre une terrine de 1/2 litre environs. La mouillez un peu, puis placer du papier cellophane spécial four sur la paroi (qu’il adhère bien). Enfin, placer le foie dans la terrine, bien le presser pour chasser les éventuelles bulles d’air.

Allumer le four à 120°. Placer la terrine dans un plat assez haut et verser de l’eau chaude (voire bouillante). Le foie va cuire pendant 30 min environ au bain-marie.

Une fois cuit, le sortir, le laisser refroidir d’abord hors du four puis au réfrigérateur pendant 1 semaine environs. Là, maintenant, 4 jours, c’est déjà bien suffisant pour que des jolies saveurs se développent. Vous ne serez pas déçu.

_MG_8273

Pour le pain, très important aussi, on prend généralement des tranches de pain de mie grillées…Moi, je préfère un pain de caractère, comme un pain de seigle, un pain aux noix, ou encore aux fruits secs. Mais je vous laisse choisir.

_MG_8278

 


Articles relatifs


Article similaire

Foie gras et pain d’épices

  Date : 21 décembre 2011
  alsace, christophe michalak, déveiner un foie gras, foie gras, pain d'épices, porto, recette noël
Article similaire

Foie gras mariné à la bière de Noël

  Date : 26 décembre 2010
  bière de noël, épices, fête, foie gras
Article similaire

Foie Gras Feyel

  Date : 11 décembre 2013
  choisir son foie gras, feyel, foie gras

Commentaires

Déposer un commentaire