Macarons, encore…et après j’arrête (peut-être)

Hier, je vous ai parlé de mon atelier macarons avec Mercotte que j’ai fait samedi dernier. Et bien, hier, j’ai aussi trouvé (et pris) le temps de réaliser mes premiers macarons post-atelier. Ma maryse en tremblait d’une impatience fébrile pendant que je préparais minutieusement les divers ingrédients, les alignant chacun dans des récipients, dans leur ordre d’apparition ; et oui, j’avais décidé d’être  prévoyante et zen, afin de mettre toutes les chances de mon côté. Pour la ganache, j’ai choisi celle de mon macaron favori de samedi, celle à la vanille-cardamome. Une tuerie! Je l’ai simplement adaptée à mon envie du moment, et j’ai donc allégé celle du Solution Macaron.


Infos recettes

Ingredients :


Pour les macarons :

  • 130 gr de poudre d’amandes
  • 220 gr de sucre glace
  • 60 gr blancs d’œufs « vieux » à température ambiante
  • 60g de sucre semoule
  • 1 pincée de sel
  • 1 gr de poudre de blanc d’œuf (pas obligatoire)

La ganache :

  • 60 gr de chocolat Valrhona Ivoire
  • 50 gr de crème fleurette
  • 20 gr de beurre
  • 1 gousse de vanille
  • 5 goutte d’arôme de cardamome

En un coup d'oeil :


  • Difficulté : Ardue
  • Durée préparation : 30 min
  • Durée cuisson : 13-15 mi
  • Température four : 145°C
  • Nombre de coques : 60

Pour la ganache : Faire bouillir la crème ; faire fondre le chocolat au bain-marie. Ajouter en 3 fois la crème au chocolat fondu, puis le beurre et enfin l’arôme cardamome. Travailler énergiquement à la maryse pour avoir un noyau élastique et brillant (Mercotte a comparé l’aspect à une mayonnaise). Refroidir à température ambiante.

Pour les macarons : Mixer brièvement le sucre glace, la poudre d’amandes ; les tamiser.
Monter progressivement les blancs en neige en ajoutant 60g de sucre semoule et la poudre de blanc d’œuf, petit à petit
Incorporer les poudres à la maryse et macaronner pour avoir un mélange lisse. Ne soyez pas tendre, il faut casser les blancs pour ne pas avoir d’air dedans. Pocher de petits tas réguliers sur les plaques alvéolées recouvertes de papier siliconée (ou d’une feuille de silpat, à défaut). Laisser éventuellement crouter, en fonction de l’humidité de votre pièce. Cuire 13 à 15 min dans un four à chaleur tournante si possible préchauffé à 145°. Refroidir puis retirer de la plaque. Les assembler 2 par 2 en les fourrant de ganache
Les disposer dans un plat, sur la tranche. Il faut maintenant attendre 48h environs pour que le macaron prenne toute sa saveur et sa texture. Je sais, la vie est dure…



Articles relatifs


Article similaire

Premiers macarons

  Date : 6 septembre 2010
  amande, chocolat, crème, sucre, sucre glace
Article similaire

Macarons caramel salé et chocolat noir

  Date : 10 octobre 2010
  amande, caramel, chocolat, macaron, sucre glace
Article similaire

Macarons un jour, macarons toujours!

  Date : 6 février 2012
  bergamote, chocolat, chocolat ivoire, chocolat noir, macaron, new tree, pistache

Commentaires

Déposer un commentaire

  1. PHILO

    Bravo pour ce premier essai seule !


  2. Gen

    J’en veux un! Non deux en fait! ^^Bisous


  3. Stéphane

    Il faut vraiment attendre 2 jours ? On ne perd pas tout le moelleux ? Très jolis macarons en tous cas !


  4. trinidad

    m’enfin pourquoi arrêter ??? c’est si bon ces petits bijoux colorés !!!


  5. Natali

    Ils sont vraiment jolis et en voulant les refaire aujourd’hui… euh… j’ai eu un soucis lors du « macaronnage » en effet la pate etait vraiment très très épaisse :(
    En urgence j’ai séparé 2 petits blancs d’oeufs, battu vite et remélangé au mélange dejà macaronné et ouff apres c’est rentré dans l’ordre (ou presque ;) je les ai trouvé un peu trop sucré mais je garde ta recette merci beaucoup pour ce joli (et bon) blog